Andrea Molesini


Télécharger Andrea Molesini gratuitement sur Bookys

Andrea Molesini - Tous les salauds ne sont pas de Vienne


Novembre 1917. L'armée italienne recule face à l'offensive autrichienne. À un jet de pierres du Piave, non loin de Venise, le domaine des Spada est réquisitionné par l'ennemi. Les vaincus ne discutent pas, nous sommes entre gens de bonne compagnie. Mais le viol de jeunes villageoises suscitera chez tous les membres de la Villa Spada un sursaut patriotique : Paolo, dix-sept ans, le narrateur de cette histoire ; le grand-père original et désabusé qui s'exprime par aphorismes et son épouse, grande dame qui oppose le mur de son mépris à l'occupant ; Teresa, la fidèle cuisinière, et sa fille, la jolie et simplette Loretta ; le gardien du domaine, l'énigmatique Renato ; la tante Maria, belle femme émancipée ; et enfi n la flamboyante Giulia, dont la beauté provocante fascine le jeune Paolo.


Capricorne - Andreas - T1 a T14

Capricorne - Andreas - T1 a T14



Eschbach, Andreas - L'affaire Jesus

S'il vous était donné d'assister en personne à la crucifixion de Jésus, chercheriez-vous à le sauver ? Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie ! Car le temps est proche... Quelle conscience torturée habite l'adolescent nourri depuis son enfance aux dogmes d'intégristes hallucinés ? Demandez à Michael Barron, le fils d'un multimilliardaire américain fervent soutien des organisations évangéliques les plus radicales. Son père Samuel s'est emparé de la mystérieuse vidéo où apparaîtrait Jésus au premier siècle de notre ère, témoignage qu'un voyage dans le temps a bel et bien eu lieu.
Mais ce n'est pour Samuel Barron qu'une étape dans une entreprise colossale mûrie de longue date et dont le but n'est rien moins que de se faire l'instrument du Tout-Puissant et de hâter l'accomplissement de la prophétie. Voici l'histoire de Michael et de ceux qui vont croiser son périple à travers les boucles du temps, non pas la suite de Jésus vidéo mais son double étroitement imbriqué. Dans ce thriller apocalyptique, l'auteur dresse le constat d'une société rongée par les fous de Dieu version chrétienne.



Des milliards de tapis de cheveux - Andreas Eschbach

Univers à première vue délirant qui trouve sa tragique explication à la fin du roman, space opera non militariste, Des milliards de tapis de cheveux est un choc. L'histoire ? De la SF apparemment classique. Les rebelles qui ont tué l'Empereur immortel - au pouvoir depuis cent mille ans ! - découvrent de bien étranges secrets. Ils s'efforcent de comprendre pourquoi une planète entière est dévolue à la fabrication de tapis de cheveux. Et pourquoi des vaisseaux emportent ces ouvrages de toute une vie de tisseurs, non vers le palais de l'Empereur comme ils le croyaient, mais vers une destination inconnue...

Le lecteur, qui accompagne chapitre après chapitre cette quête de la vérité, découvre une explication d'autant plus stupéfiante qu'elle est logique. Folie organisée d'un pouvoir absolu chez l'Empereur, résignation et foi aveugle chez nombre de ses sujets, révolte et volonté de compréhension chez les leaders rebelles, Des milliards de tapis de cheveux est une métaphore des choix possibles face à la vie.

Chef de file de la SF allemande, Andreas Eschbach s'est rapidement imposé en France. Il a obtenu, pour ce roman éblouissant qui a fait l'unanimité de la critique, le Grand Prix de l'Imaginaire 2001. --Stéphane Nicot



Andrea Camilleri - Intermittence


La Manuelli, l'une des plus grandes entreprises d'Italie, est à un tournant : ses dirigeants préparent la fermeture de certains établissements en même temps que l'absorption d'une autre société, l'Artenia. À cette occasion, les cruels jeux du pouvoir et de l'argent vont voir s'affronter le vieux Manuelli, père fondateur, tout imprégné de son importance historique, son fils Beppo qu'il méprise, De Blasi, directeur, vrai patron de la société et requin impitoyable, sa secrétaire Anna, amoureuse d'un gigolo, la très troublante et ambitieuse Licia, fille du fondateur de l'entreprise absorbée, un sous-secrétaire d'Etat avide et bigot, des ouvriers en grève et des hommes de main sans scrupules. Andrea Camilleri aborde ici un nouveau genre, le thriller économique, et réussit une fois de plus à nous surprendre. D'un retournement de situation à l'autre, le vrai vainqueur, c'est le regard impitoyable qu'il pose sur le monde de l'entreprise, grâce à cette ironie si dure pour les puissants et si tendre pour les autres, avec ce sens du dialogue et cette profonde humanité qui l'ont imposé comme l'un des plus grands écrivains italiens contemporains.



Andrea Camilleri - L'excursion à Tindari


Qu'un couple de personnes âgées disparaisse lors d'un pèlerinage organisé à Tindari, alors qu'elles n'ont jamais mis les pieds dans une église, passe encore. Qu'un de leurs voisins soit abattu devant la porte de leur immeuble et l'affaire se corse. Mais qu'en plus don Balduccio, vieux chef mafieux, convoque Montalbano dans sa villa et la coupe est pleine. Une seule solution pour le commissaire : s'asseoir sous son vieil olivier fétiche pour retrouver sérénité et inspiration.



Andrea Camilleri - L'odeur de la nuit


Un homme d'affaires marron disparaît de Vigàta, et avec lui, les économies de bon nombre d'habitants du bourg sicilien. Est-il vivant, en train de profiter de l'argent escroqué ou bien mort, exécuté par la mafia ? Contre l'avis de tous, Mlle Cosentino, éperdument amoureuse de son patron, attend son retour. C'est le début d'une nouvelle enquête pour Montalbano, menée d'abord avec nonchalance, entre deux ventrées de rougets à la trattoria San Calogero, puis avec beaucoup plus d'acharnement, quand le petit François, le voleur de goûter qu'il faillit adopter, entre en jeu. Contre les soupçons ineptes de son supérieur, contre les pièges libidineux d'une garce, contre l'imbécillité moderniste qui a détruit son olivier centenaire, mais avec l'aide de la fine équipe du commissariat, Montalbano va chercher la clé de l'énigme jusque dans les profondeurs de la mer où il manquera s'engloutir.



Bunker - Andrea Maria Schenkel

Un homme espionne la femme qui habite en face de chez lui.
Il la regarde se déshabiller, observe ses allées et venues, s'introduit chez elle pendant son absence.
Puis il fait irruption sur son lieu de travail, prétexte un hold-up, l'enlève et l'emmène dans un vieux moulin en forêt.
Là, il la retient prisonnière cinq jours durant dans cette pièce où son père enfermait déjà sa mère quand il était petit.

Dans ce troisième roman, sur lequel plane l'ombre du syndrome de Stockholm, Andrea Maria Schenkel continue de sonder avec le même talent les obscurs méandres de l'esprit humain et s'affirme comme l'une des voix les plus subtiles de la littérature noire d'outre-Rhin.



Andreas Eschbach - Collection de 9 eBooks

Black*Out
Des milliards de tapis de cheveux
En panne sèche
Jésus vidéo
Kwest
Le dernier de son espèce
Le projet Mars
Maitre de la matière
Station Solaire



Eschbach, Andreas - Le projet Mars

Mars, an 36. Les jours s'écoulent paisiblement pour la petite communauté de la cité martienne établie non loin du gouffre de Jefferson. Parmi les quelque deux cents colons, quatre enfants grandissent avec les mêmes préoccupations que leurs cousins terriens, à cette différence près qu'ils sont reclus dans une étroite station, entourés des immensités martiennes qu'ils rêvent d'explorer de fond en comble.

Hélas, leurs projets sont réduits à néant lorsque les autorités terriennes décident de rapatrier l'ensemble de la colonie en mettant purement et simplement un terme à l'aventure martienne. Mais les enfants - qui sont nés sur la planète rouge et la considèrent comme leur patrie - ne l'entendent pas de cette oreille, notamment la bouillante Elinn qui, persuadée d'avoir découvert la preuve de l'existence d'une vie extra-terrestre sur Mars, est bien décidée à tout faire pour rester et entrer en contact avec les Martiens...